Novembre 2017

Novembre

Victoire et découverte du mystère

Nous trouvons des clefs des mystères et des nœuds de nos vies, comme une quête qui s’achève et un repos mérité. Ce Graal, c’est peut-être juste un apaisement, une acceptation, le sentiment d’être à sa place, en cohérence avec sa vie, même si nous n’avons pas tout ce que nous avons cru vouloir.

C’est aussi le mois, pour découvrir les recoins et les surprises bonnes ou « mauvaises » que nous réserve la réalisation de nos désirs, ambitions, aspirations, rêves etc…. Les responsabilités, les compromis, les joies et tout ce qu’il était impossible d’imaginer, voire inenvisageable maintenant que nous y sommes, tout nous paraît relatif. Nos perspectives sont différentes. Nous rions de nous-même en regardant un an en arrière et en pensant à la montagne que cela représente pour nous.

Nous sommes remplis d’une nouvelle énergie, d’une nouvelle confiance, d’une envie de partager, de s’impliquer, de s’aventurer dans d’autres domaines, de continuer la découverte de nos potentiels qui est puissante.

Une envie de repousser nos limites. Ces limites propres à chacun.
Pour certains, cela sera de réellement gravir une montagne, se décider à prendre un cours de yoga seul; pour d’autres, de monter sur scène et de défendre ses idées, ses opinions, de partager sa vision, ses créations face à un public.

La vie n’a aucun jugement de grandeur ; l’important, c’est notre mesure à nous. C’est la taille de l’exploit à nos yeux.
Ce que cela implique de changer dans notre regard sur nous et celui que les autres nous portent, les idées récurrentes d’incapacité auxquelles nous mettons fin.

La vie nous prend la main et nous soutient. Il y a une profonde bienveillance qui nous accueille.

Nous sortons définitivement de la protection de nos petits acquis et de nos ambitions. Finalement, ce que nous avons capitalisé, réussi n’était qu’un début pour aller à la rencontre d’autres personnes et continuer la découverte de nos potentiels.

Nous sommes assis dans notre centre et nous ne craignons plus d’être dépossédés de quoi que ce soit. C’est un profond sentiment que tout est bien et que plus rien n’est à craindre, à juger, à protéger.
Ce n’est pas de la naïveté, c’est de la conscience accrue et c’est une véritable compréhension du sens de notre vie (et ce n’est que le début).

C’est comme si d’un coup nous avions le tableau dans son ensemble, après avoir tâtonné pendant des années, pris tellement de temps à trouver les morceaux du puzzle et l’image que la vie nous demandait de reconstituer. Et d’un coup l’évidence, les évidences.

Elle n’est pas belle la vie ?

Nous aurons une profonde joie, une profonde gratitude, pas celle qui nous enivre et gonfle notre orgueil, mais celle qui fait les larmes aux yeux, parce que nous serons les seuls à savoir le chemin que nous avons dû parcourir pour arriver à cet exploit et être en mesure de l’apprécier à sa juste valeur. Les monstres qu’il aura fallu affronter, combattre et vaincre. C’est une victoire au mérite, pas un coup de chance.

C’est la rigueur, la maîtrise de nos émotions en les vivant pleinement et en les libérant, l’adoption d’une nouvelle vision qui nous aura conduit à cette illumination, à cette vue dégagée en haut de « notre montagne », de cette assise dans notre vie qui s’accompagne d’une direction claire et puissante.

Nous sommes en mesure de nous voir tels que les autres nous voient et le miroir peut être très surprenant, dans un sens comme dans un autre. Nous ne pourrons plus nous voiler la face et nous verrons les autres tels qu’ils sont.
Ceux qui se croyaient superbes verront que leur force est finalement bien petite et d’autres se rendront compte de leur grandeur et leur puissance (enfin!!!).
Pour les uns, ce sont toutes ces personnes qui se sont entêtées à ne pas entendre les remarques qui leur ont été faites depuis des années, qui ont estimé leurs efforts suffisants, justes, qui se sont contentés de bricolage, aveuglés et confortés par leur propre peur et un entourage dans la même dynamique, ils se sont auto-congratulés entre eux.
Pour les autres, ce sont celles qui ont fait preuve de la plus grande transparence sur leurs faiblesses, incompréhensions, qui ont subi des injustices sans chercher la vengeance et qui ont gardé la foi dans leur vérité, qui ont préféré leur vrai au prix parfois d’un isolement plutôt que de se laisser aveugler par de la poudre aux yeux, le statu quo et des jeux d’allégeance et de pouvoir.

La pierre qui va nous soutenir à nouveau cette année est la Sodalite dans un autre de ces aspects ; elle apporte humilité, courage et fidélité. La Sodalite lutte contre les sentiments de culpabilité et d’angoisse. Elle nous aide à maîtriser nos émotions. Elle élimine les gênes et le sentiment d’infériorité. Elle encourage la solidarité, apporte la confiance et l’estime de soi et des autres (une bonne synthèse de 2017). Elle propage les mêmes effets apaisants avec une sérénité plus grande. Elle est idéale pour apaiser les gens qui ont tendance à vanter leurs mérites et permet de les rassurer sur leurs propres capacités et les incitent à plus de modestie.

Elle favorise la vision intérieure, clarifie l’esprit. Aide à comprendre le monde et nous-mêmes. Elle détache les vieux schémas mentaux. La sodalite libère la rigidité mentale. Elle combat les sentiments de culpabilité et d’anxiété. Cela aide à contrôler nos émotions. C’est une pierre de grande protection pour le travail, permet d’acquérir la stabilité, la logique, la rationalité et le contrôle de soi. La sodalite est une pierre qui amplifie le sens logique qui rationalise le canal de la pensée, la stabilise et permet un grand contrôle des émotions. Les personnes hypersensibles apprécient énormément cette pierre.

 

 

Le bulletin de novembre est dans son intégralité, de quoi vous donner envie de commander celui de 2018.

 

 

 

 

 

Share