Les relations toxiques: comment s’en sortir et s’en prémunir

Les relations toxiques sont des aspirateurs énergiques. Je vous donne ici quelques réflexions pour que vous deveniez  le gardien de votre énergie.
Nous avons tous au moins une fois la sensation d’être mangé, bouffé, englouti par quelqu’un.

Si on revient à l’image en elle même, on mange pour se procurer de l’énergie, si vous avez la sensation d’être mangé, cela revient à dire que consciemment ou inconsciemment cette personne se procure de l’énergie en vous grignotant par petits bouts: temps, idées, joie.
Un des signes, d’une telle situation, c’est la sensation de fatigue, de tensions, de tiraillements, même votre posture marque l’envie d’être ailleurs, que vous pouvez ressentir après une entrevue avec cette personne.
On peut mettre longtemps à en prendre conscience, mais lorsqu’elle se fait c’est une tsunami émotionnel.
Nous sommes souvent révolté, en colère, on veut faire comprendre à l’autre son attitude.
J’ai envie de dire peine perdue si vous avez en tête, au delà de dire les choses, de faire changer l’autre, vous allez vous épuiser encore plus et continuer à nourrir l’autre.
La meilleure chose à faire est de se poser, formuler ce qui est, éventuellement formuler les choses et prendre de la distance.
Vous me direz cela peut être très compliqué quand il s’agit d’une personne à laquelle nous sommes attachés que ce soit affectivement, financièrement, par devoir familial.
La meilleure chose à faire est de savoir doser votre implication, préserver votre intégrité et ne pas vous sentir investi d’une mission de changer l’autre ou de lui faire prendre conscience.
La prise de conscience relève avant tout d’une démarche personnelle.
Certaines personnes qui ont subi l’envahissement physique, émotionnelle enfant ainsi que la culpabilisation sont plus susceptibles d’être la proie de ce type de personnes.
Le meilleur moyen de s’en prémunir est donc avant tout de guérir ses propres blessures, et de transformer ses propres schémas; à partir de là, vous verrez que vous serez moins impliqués dans ce type de relation ou plus à même de les gérer quand elles sont incontournables.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *